Lundi de Pentecôte (26 mai) 1969 aux Arènes de Cimiez

Tous les dimanches, dans les années 1960-1970, une kermesse et un bal populaire sont organisés, sous l’égide du comité des fêtes de la ville de Nice, dans les jardins de la villa des Arènes à Cimiez, du premier dimanche de mai – parfois, comme en 1972, le dimanche 30 avril – ainsi que les trois jours fériés du mois : 1er mai, jeudi de l’Ascension et lundi de Pentecôte. Le temps des mais s’achève par le gala de clôture du premier dimanche du mois de juin. Cette manifestation populaire connaît un réel succès auprès des familles niçoises qui s’y rendent en masse.

Les photographes de la ville de Nice ont, chaque année, immortalisé ces fêtes comme ici, en 1969, en pleine campagne des présidentielles opposant Georges Pompidou à Alain Poher.

La kermesse de ce lundi de Pentecôte est l’occasion d’une démonstration de danses traditionnelles niçoises par la Ciamada nissarda et d’un rassemblement de majorettes venues de toutes la région : celles de Nice en blanc et liseré bleu, celles de Cannes en jaune et bleu, celles d’Antibes-Juan-les-Pins qui se sont vu, cette année là, décerner le prestigieux titre de « Majorettes de France », celles de Saint-Laurent-du-Var, etc.

Découvrez aussi…

Les Mais s’affichent

Les Mais s’affichent

Dès 1962 la manifestation municipale des Mais se dote d’affiches. C’est tout naturellement Gustave Mossa (1883-1971), imagier officiel du carnaval de Nice, qui réalise les premiers visuels de communication pour le compte du comité des fêtes.

lire plus