Francis GAG raconte les Mai

« Lou mès de mai es arribat, lou plus bèu es ahura. » C’est en reprenant les paroles d’une chanson traditionnelle que Francis Gag, homme de culture et grand connaisseur de la tradition niçoise, présente ce reportage réalisé au début des années soixante dans les jardins de Cimiez. Comme aujourd’hui, la fête y battait son plein autour de l’arbre de mai symbole de vie : jeux traditionnels (cèba, pignata, pilou…), danses et chants de nos groupes folkloriques, spectacles des majorettes, fanfares et bien sûr merenda (pissaladière, pan-bagnat, chaudèu…)

Avec le mois de mai qui débute et le renouveau du changement de saison, lou plus bèu es ahura, en effet : le plus beau, c’est maintenant !

Découvrez aussi…

Les Mais s’affichent

Les Mais s’affichent

Dès 1962 la manifestation municipale des Mais se dote d’affiches. C’est tout naturellement Gustave Mossa (1883-1971), imagier officiel du carnaval de Nice, qui réalise les premiers visuels de communication pour le compte du comité des fêtes.

lire plus