« Des guirlandes de fleurs et des enfants qui dansent, pas de doute nous sommes à « la Fête des Mai » !

C’est justement en découvrant cette fête populaire niçoise à Cimiez, que j’ai été inspirée pour créer les Niçois d’Adèle. Le soleil, les sourires, les costumes, la musique et tout ce qui fait la culture niçoise participent chaque année à fêter l’arrivée du printemps dans le ciel et dans nos cœurs. »